C’est quoi une coupelle d’amortisseur ?

Les coupelles d’amortisseur de votre véhicule font partie intégrante du système de suspension.

Dans cet article, nous allons essayer de comprendre ce qu’est une coupelle d’amortisseur, avant d’expliquer comment diagnostiquer son usure.

Ensuite, nous verrons quand vérifier et changer vos coupelles d’amortisseur, puis nous évoquerons la procédure pour les remplacer.

Après, nous vous dirons les soucis provoqués par des coupelles d’amortisseur défaillantes.

Enfin, nous vous aiderons afin de choisir des coupelles d’amortisseur adaptées pour votre véhicule.

Qu’est-ce qu’une coupelle d’amortisseur ?

La coupelle d’amortisseur est l’un des trois principaux acteurs de la suspension de votre véhicule.

Le ressort de suspension assure l’élévation du véhicule et encaisse le rebond de la roue alors que l’amortisseur réduit les vibrations du ressort tout en poussant la roue contre la route.

Une coupelle d’amortisseur sert à faire la jointure entre le châssis de votre véhicule et l’amortisseur dont la tige vient directement se fixer au centre de celle-ci.

La coupelle d’amortisseur possède un joint qui absorbe les vibrations (la butée) et elle sert également à faire pivoter les roues de votre véhicule grâce à un roulement.

Même si une large majorité de véhicules ne détient des coupelles que sur l’essieu avant, on rencontre aussi à l’occasion certains modèles avec des coupelles à l’arrière.

La coupelle d’amortisseur peut apparaître sous la dénomination « tête d’amortisseur » ou parfois « support d’amortisseur ».

De quelle manière s’apercevoir que la coupelle d’amortisseur pose problème ?

Lorsqu’une coupelle d’amortisseur commence à s’user, elle a tendance à produire un bruit de claquement quand vous prenez des virages ou que la route génère des secousses, notamment à cause de la détérioration de son joint.

La coupelle d’amortisseur peut aussi être responsable d’un grincement lorsque vous tournez les roues de votre véhicule en raison d’un souci au niveau de son roulement.

À l’instar des amortisseurs de votre véhicule, vous devez passer sous le véhicule pour inspecter son état.

D’ordinaire, une coupelle abîmée montre des fissures sur sa surface ou des traces de corrosion.

À quel moment changer une coupelle d’amortisseur sur votre véhicule ?

Chaque véhicule peut posséder des directives propres que vous pouvez découvrir dans son carnet d’entretien.

Toutefois, on recommande très régulièrement de vérifier les ressorts, les amortisseurs et les coupelles tous les 20 000 km et lors des révisions.

La durée de vie des amortisseurs et des coupelles est évaluée entre 80 000 km et 100 000 km environ.

Vous devez installer de nouvelles coupelles d’amortisseur lorsque vous remplacez ceux-ci, cependant l’inverse n’est pas vrai et vous pouvez changer de coupelles sans renouveler les amortisseurs.

De quelle façon changer une coupelle d’amortisseur sur votre véhicule ?

Le remplacement d’une coupelle d’amortisseur doit automatiquement avoir lieu des deux côtés de votre véhicule avant de reprendre la route.

La majorité des véhicules utilisent un dispositif dans lequel l’amortisseur se trouve au milieu du ressort et vous serez souvent dans l’obligation de déposer celui-ci à l’aide d’un compresseur spécial.

Gardez en tête que le changement peut être assez compliqué et risqué, autant pour vous que pour votre véhicule.

Le temps nécessaire pour réaliser le changement des deux coupelles peut sensiblement varier en fonction du modèle de véhicule.

Dans un premier temps, il faut déposer la roue, puis serrer le ressort afin de détacher la coupelle et ses composants.

Ensuite, déposez le dispositif pour mettre vos nouvelles coupelles d’amortisseur en place.

Avant de fixer l’amortisseur et le ressort, pensez à les nettoyer et à examiner leur état, suivez les conseils du constructeur en termes de couple de serrage lorsque vous remontez les éléments.

Pourquoi changer une coupelle d’amortisseur sur votre véhicule ?

Quand une coupelle d’amortisseur pose problème, elle modifie le parallélisme et entraîne d’ordinaire l’usure du pneu ainsi que de l’amortisseur qui lui sont associés.

L’usure d’une coupelle s’accompagne très régulièrement de la détérioration de l’autre.

Des coupelles d’amortisseurs défaillantes altèrent la tenue de route et la rendent moins efficiente.

C’est d’ailleurs pour cette raison que les coupelles d’amortisseur de votre véhicule sont testées pendant le contrôle technique qui peut vous contraindre à les remplacer avant de vous représenter.

Comment choisir une coupelle d’amortisseur pour votre véhicule ?

Quand vous souhaitez acheter des coupelles d’amortisseur, vous devez vérifier la compatibilité avec votre véhicule par le biais de leur numéro de série.

De nombreux sites de pièces automobiles fournissent un outil de recherche à l’aide de votre immatriculation pour découvrir des coupelles adaptées à votre véhicule.

Une coupelle d’amortisseur peut avoir un côté d’assemblage spécifique et un diamètre distinct.

Les fabricants de coupelles d’amortisseur tels que Bilstein, Monroe, Sachs ou TRW, restent sans conteste ceux qui commercialisent les meilleurs articles.

Assez fréquemment, les sites Internet peuvent proposer une solution plus économique à travers leur propre marque.

Pour conclure

Les coupelles d’amortisseur sont indispensables pour conduire votre véhicule en toute sérénité, elles garantissent autant votre confort que la tenue de route.

Pensez à les vérifier en même temps que vos amortisseurs et suivez rigoureusement les directives du constructeur de votre véhicule.

Essayez de ne pas faire taper vos roues contre des trottoirs et modérez votre allure lorsque la route est accidentée pour ménager vos équipements de suspension et par conséquent, vos coupelles d’amortisseur.