Mes amortisseurs doivent-ils dépasser de la carrosseries ?

Les amortisseurs peuvent montrer des différences d’un véhicule à l’autre.

Dans cet article, nous allons expliquer comment fonctionnent les amortisseurs de votre véhicule et les pièces qui leur sont directement associées.

Ensuite, nous tenterons de comprendre si les amortisseurs doivent dépasser de la carrosserie.

De plus, nous verrons quand changer vos amortisseurs et les raisons d’opérer ce remplacement.

Par la suite, nous parlerons de la vérification des amortisseurs, de leur achat et, pour finir, des manipulations à réaliser afin de les changer.

Explications sur la suspension de votre véhicule

La majorité des véhicules intègrent un dispositif où les ressorts de suspension gardent le véhicule en hauteur alors que les amortisseurs atténuent les mouvements de la carrosserie.

Les amortisseurs sont reliés au châssis de votre véhicule par l’intermédiaire des coupelles d’amortisseur qui possèdent en sus un joint afin d’absorber les vibrations et un roulement pour permettre aux roues de tourner.

L’ensemble des pièces citées assurent autant la tenue de route et le freinage en plaquant les roues contre le bitume que votre confort lorsque la route présente des imperfections.

Sans amortisseurs, les ressorts de suspension ne feraient que bouger et votre véhicule balancerait de manière répétitive.

Si quelques modèles de véhicule possèdent ce dispositif sur l’intégralité des roues, d’autres utilisent parfois un système différent pour leur essieu arrière.

Où se trouvent les amortisseurs par rapport à la carrosserie de votre véhicule ?

Logiquement, les amortisseurs se trouvent sous les ailes de votre véhicule, en dessous de la carrosserie donc.

Assez régulièrement, les amortisseurs ne sont pas visibles directement, car ils sont cachés par le châssis du véhicule et les roues.

Pour dévoiler les amortisseurs de votre véhicule, vous devez au préalable déposer les roues.

Toutefois, sur certains modèles, les amortisseurs dépassent de la carrosserie, notamment sur certains 4×4 et véhicules tunés.

Quelques modèles d’amortisseurs offrent un réglage afin d’ajuster la hauteur du châssis et changer le comportement du véhicule.

À quel moment remplacer les amortisseurs de votre véhicule ?

La plupart des constructeurs et des fabricants conseillent de vérifier les amortisseurs tous les 20 000 km et de les remplacer au bout de 80 000 km à 100 000 km.

Votre véhicule peut avoir des recommandations différentes et son carnet d’entretien restera d’une aide précieuse.

Bien entendu, les informations données ne sont fournies qu’à titre indicatif et le remplacement des amortisseurs de votre véhicule peut survenir plus tôt si vous conduisez souvent sur des routes irrégulières.

Quand les amortisseurs de votre véhicule commencent à devenir HS, la carrosserie a tendance à beaucoup rebondir lorsque vous passez sur des aspérités.

En outre, il n’est pas rare de constater que l’avant du véhicule s’affaisse quand vous sollicitez la pédale de frein.

L’usure des amortisseurs de votre véhicule s’accompagne couramment de bruit de grincement ou de claquements quand vous passez sur des dos d’âne ou des trous.

Pourquoi remplacer les amortisseurs de votre véhicule ?

Le remplacement des amortisseurs est nécessaire pour conserver une bonne distance de freinage, celle-ci peut croître de manière considérable et dès lors provoquer une collision.

De plus, les amortisseurs fatigués compensent moins bien les mouvements du véhicule qui risque dès lors de se déporter pendant les manœuvres.

En outre, les amortisseurs évitent les balancements qui favorisent la fatigue et réduisent la visibilité s’ils sont trop prononcés.

Comment vérifier l’état des amortisseurs de votre véhicule ?

L’examen des amortisseurs de votre véhicule implique leur inspection pour déceler des fuites d’huiles, de la corrosion ou encore des fissures.

Quand les amortisseurs présentent l’un de ces signes, leur remplacement s’impose pour rouler en toute sécurité.

Gardez en tête que les coupelles d’amortisseur et les amortisseurs de votre véhicule sont testés à l’aide d’une machine spéciale pendant le contrôle technique.

Si le dispositif ne réagit pas convenablement ou que le technicien constate des lésions, vous devrez le renouveler avant de présenter votre véhicule une seconde fois.

De quelle manière choisir des amortisseurs pour votre véhicule ?

Le choix d’amortisseurs pour votre véhicule est grandement facilité sur les principaux sites de pièces automobiles par l’intermédiaire de son immatriculation ou des informations inscrites sur la carte grise.

En général, vous pourrez apercevoir plusieurs sortes d’amortisseurs différents.

Certains n’utilisent que de l’huile et restent plus souples alors que d’autres intègrent du gaz et sont ainsi plus secs tout en accordant une meilleure tenue de route.

Les amortisseurs peuvent être de type monotube ou bitube, cet aspect influe sur le prix et la dissipation de chaleur.

L’installation d’amortisseurs neufs sur votre véhicule doit venir avec le renouvellement des coupelles d’amortisseur liées à ceux-ci.

Que ce soit pour les coupelles ou pour les amortisseurs, veillez à étudier leurs références pour voir si elles correspondent avec le numéro de série de votre véhicule.

Comment remplacer les amortisseurs de votre véhicule ?

Le remplacement des amortisseurs d’un véhicule dépend de la configuration de celui-ci et du type de suspension.

Quoiqu’il en soit, le renouvellement prend un certain temps et nécessite des équipements spéciaux pour stabiliser le véhicule, le surélever ou éventuellement déposer les ressorts de suspension.

Le démontage des parties requises pour déposer les amortisseurs peut rester compliqué en raison de la rouille et demander des produits adaptés pour se débarrasser de celle-ci.

Lors du remontage, certaines pièces peuvent détenir des recommandations de serrage spécifiques.

Pour finaliser la procédure, vous devez ajuster la géométrie des roues de votre véhicule pour avoir une bonne tenue de route et éviter une usure inégale des pneumatiques.